Choisir son contrat d'assurance vie

Pour vous aider dans votre décision, il faut vous attarder sur deux paramètres majeurs qui vont déterminer votre contrat. Tout d’abord, il faut vous arrêter sur le type de contrat que vous allez choisir (assurance en cas de vie, en cas de décès, temporaire, vie entière, obsèques) et il faut aussi observer avec attention le type de placement pour lequel vous optez en fonction de leurs risques respectifs.

Les contrats

Revenons maintenant sur le détail des contrats, vous pouvez choisir différentes options.

Vous pouvez opter pour un contrat dit « assurance en cas de vie », ce contrat vous permet d’obtenir un capital dès qu’il touche à sa fin.

Vous pouvez aussi opter pour le contrat dit « assurance en cas de décès » qui permet de désigner un bénéficiaire qui recevra le capital à votre décès.

Enfin vous pouvez mixer ces deux contrats, si vous venez à mourir pendant la période couverte par l’assurance, cet argent ira à vos bénéficiaires, si au contraire vous êtes en vie à la fin de ce contrat vous pourrez profiter de votre capital personnellement.

Les engagements

La souscription d’un contrat d’assurance vie, n’est pas forcément un élément éternel, vous devez faire un choix entre trois solutions.

Vous pouvez vous assurer temporairement, c’est-à-dire que vous définissez une période pour le contrat. Lorsqu’il touche à sa fin vous récupérer votre capital bonifié. Dans le cas d’un contrat en cas de décès, vous êtes de la même manière couvert pendant l’ensemble de cette période.

Vous avez sinon la possibilité de choisir un contrat d’assurance vie entière. En faisant ce choix vous désigner un bénéficiaire qui touchera le capital abondé que vous avez versé et ceci peu importe la date à laquelle vous disparaissez.

Et enfin, il existe un contrat obsèques, ce dernier fonctionne de la même manière que les autres assurances-vie, cependant sa destination première est de financer vos obsèques.

Les différents placements

Pour fructifier les fonds que vous versez sur votre assurance vie, vous avez un panel de solutions comportant des risques plus ou moins importants.

La solution sans risque

Vous pouvez opter pour un contrat dit en euros, vos fonds sont non seulement garantis, mais ils sont en plus abondés chaque année en fonction des intérêts dont vous avez bénéficié à l’ouverture du contrat.

La solution qui comporte le plus de risque

Contrairement au contrat en euros, celui-ci prend différente forme par exemple vos fonds peuvent servir à acquérir des actions ou des obligations. Ainsi selon l’investissement que vous choisirez, il y aura plus ou moins de risques. L’intérêt est bien entendu le fort abondement qui peut en découler. L’inconvénient c’est que vos fonds ne sont pas garantis, seul le nombre de ses unités, reste le même. En clair si vous aviez 5000 actions à l’ouverture du contrat, vous en aurez toujours autant à la fin, mais si leur valeur a évolué à la baisse vous serez perdant.

Le multi-support

Et enfin vous pouvez décider de mixer ces deux solutions pour avoir une partie de vos fonds sécurisés en euros et l’autre partie qui servira à réaliser des investissements, vous minimisez ainsi les risques.