Les avantages et les inconvénients de l’assurance vie

Avant de souscrire un contrat, il est utile de faire le point sur les aspects positifs, mais surtout les aspects négatifs qui peuvent ressortir de l’assurance vie.

Les inconvénients

Il y a deux types d’inconvénients majeurs, d’une part les frais de gestion que nous abordons dans cet article et d’autre part la situation d’un divorce.

Concernant les frais, il est important de noter que ces derniers sont relativement élevés et sont variables selon les contrats. Lors de votre prospection veillez à choisir les frais les plus bas, car ces derniers peuvent représenter une part non négligeable de vos fonds selon la compagnie d’assurance à qui vous faites appel.

Si vous divorcez et que vous êtes mariés sous le régime de la communauté de bien, vous devrez racheter votre contrat d’assurance vie, pour le partager. La conséquence la plus néfaste est bien entendu dans le cas où cette situation intervient tôt dans le contrat, puisque vous serez très fortement taxés.

Les avantages

Ce qui fait le succès de l’assurance vie sont les nombreux avantages qui en découlent.

Le premier est bien entendu la fiscalité et même si le rendement est révisé à la baisse, cela reste un meilleur rendement qu’un livret d’épargne classique.

Le second avantage est directement lié à la succession, en effet si vous désignez un bénéficiaire autre que vous-même, en somme que vous ne capitalisez pas pour votre retraite, votre assurance vie sera considérée comme une donation, cette dernière ne sera donc pas taxée dès l’instant où la somme est inférieure à 152 000 euros.

Enfin les plus-values réalisées sur le contrat ne sont taxées qu’à hauteur de 7,5% à la fin du contrat.

Notez qu’en 2014 les règles sont révisées sur le plan de la succession supérieur à 152000 euros.

Ainsi si vous changez votre ancien contrat où souscrivez un nouveau contrat d’assurance vie, vous serez taxés à hauteur de 31,25% au lieu de 25%.

Malgré tout ce placement reste sur et économiquement viable.